Autonomisation de la femme: Bientôt un Centre polyvalent pour la transformation des produits maraîchers à Sikensi


  • jeudi 14 mars 2019
Des membres de la section ivoirienne de la Plateforme mondiale des femmes entreprenantes(Plamfe), présidée par Jeanne Sissoko Zezé, avec à leurs côtés la présidente mondiale de la Plamfe, Désirée Djomand.

Serenti News

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des droits de la femme (Jif) 2019, la Plateforme mondiale des femmes entreprenantes(Plamfe), section Côte d'Ivoire, a organisé une rencontre studieuse, le 8 mars 2019, à Abidjan-Plateau.

L'objectif de cette rencontre était de réfléchir sur l'Université de l'entrepreneuriat féminin en milieu rural, notamment la journée qu'elle organise dans le village de Badasso, dans la sous-préfecture de Sikensi, le 6 Avril 2019.

Au programme de cette journée, l'investiture des regroupements de femmes de la région qui se sont affiliés à la Plamfe, et la pose de la première pierre du centre polyvalent féminin Désirée Djomand (du nom de la présidente mondiale du réseau) pour la transformation des produits maraîchers et la formation des femmes en entrepreneuriat.

C'est une initiative de l'une des membres du réseau, Valentine N'douba, vice-présidente, chargée du monde rural.

Dans son adresse à ses membres, Jeanne Sissoko Zezé, présidente Côte d'Ivoire du réseau, a indiqué qu'elle croit fermement que chaque femme a le droit d’évoluer dans un environnement propice à faire éclore son plein potentiel.

Selon elle, l’autonomisation de la femme est une question essentielle qui est un préalable au développement durable au continent africain.

"Je crois au développement du leadership de la jeune femme africaine. C’est un prestigieux programme de mentorat et de leadership pour la jeune femme africaine", a-t-elle dit.

C'est à juste titre qu'elle a salué l'engagement des femmes de la Plamfe à la promotion du leadership féminin. 

Eugène YAO

eugene.yao@serentinews.com