Bénin : Albert Tévoédjrè, figure intellectuelle et politique, est décédé


  • mercredi 06 novembre 2019
Albert Tévoédjrè est décédé ce mardi 6 novembre à Port-Novo à l'âge de 90 ans.

Jeune Afrique

Albert Tévoédjrè est décédé ce mardi 6 novembre à Port-Novo à l'âge de 90 ans. Éminente figure intellectuelle béninoise, fin politicien, celui que l'on surnommait « le renard Djrègbè » fut notamment l'un des artisans de la transition démocratique.

Il était à la fois professeur, intellectuel, homme politique. Il était aussi homme de médiation. Auteur de nombreux livres, dont l’un des plus remarqués fut La Pauvreté, richesse des peuples, ouvrage culte dans les milieux tiers-mondistes en Afrique, publié aux Éditions sociales en 1978, Albert Tévoédjrè est décédé ce mardi 6 novembre dans une clinique de Porto-Novo.

Celui que l’on surnommait le « renard Djrègbè », sa ville, proche de Porto-Novo, avait aussi joué un rôle central lors de la conférence nationale souveraine du Bénin, qui fut le premier acte de la transition démocratique du pays.

Représentant spécial en Côte d’Ivoire du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, de 2003 à 2005, il ne s’est jamais éloigné de la scène politique béninoise. En 2006, après avoir soutenu la candidature de Thomas Boni Yayi à la présidence, il fut nommé médiateur de la République.