Bouake: les acteurs de la société civile formés  sur la culture de l'évaluation et  la gouvernance 


  • samedi 08 juin 2019
La Fondation ‘’Docteur Moussoh pour la paix et le développement’’ a organisé une table ronde sur la culture de l'évaluation et la gouvernance des organisations de la société civile de Bouaké.

Serenti News

La Fondation ‘’Docteur Moussoh pour la paix et le développement’’ a organisé une table ronde avec pour thème: «Culture de l'évaluation et gouvernance des organisations de la société civile ivoirienne», le vendredi 07 juin à son siège. 

Selon Docteur Bierou Bode Thomas, président de la cérémonie, cette table ronde s'inscrit dans les objectifs de la fondation docteur Moussoh pour la paix et développement. «Dans les objectifs que la fondation s'est assignés, l'objectif 3 c'est de travailler à la bonne gouvernance des institutions, et la société civile et les organisations non gouvernementales font parties de ces institutions. En organisant cette table ronde, avec l'appui de la BAD, c'est de vraiment de faire que ces organisations civiles au niveau de Bouaké puissent mieux gérer et faire une bonne évaluation-suivie de leurs activités», a-t'il indiqué. 

Quant à l'expert en suivi-évaluation, Ivon Kolo, cela suit un processus bien conçu. «Le suivi évaluation-suit un processus, un projet émane d'une vision assez lointaine qui fait place à une planification stratégique. A l'identification du projet, le suivi-évaluation commence, il commence par les dossiers de cadrage des thèmes de références qui définissent une ligne de conduite à suivre et les objectifs à atteindre. Dans la mise en œuvre du projet, il y a un suivi-évaluation qui est fait par une personne interne ou externe à chaque activité», a-t'il fait savoir. 

Madame N'guessan N'Dri Aimée, présidente de l'ONG des femmes canton pharis Bouake, cette table ronde vient à point nommé pour interpeller les acteurs de la société civile sur la culture de la bonne gouvernance. «A travers cette table ronde, on essaie de nous rappeler les bonnes attitudes, la bonne manière de gérer nos projets, car nous qui sommes à la tête des associations si nous n'avons pas les bonnes notions de gérer nos projets ce n’est pas quelqu'un d'autre qui pourra le faire. Cette table ronde nous permet de revoir nos comportements», a-t'elle dit. 

Notons que cette semaine est marquée par la  semaine mondiale de l'évaluation. Et pour  l'édition 2019, ce sont plus de 200 événements qui se tiendront dans 20 pays dont 06 en Côte d'Ivoire. 

Maurice Kouassi