Bouaké/Sécurité: le CEECI s'approprie le concept de la police de proximité 


  • vendredi 05 juillet 2019
Le Comité des élèves et étudiants de Côte d'ivoire (CEECI) a exprimé son adhésion totale au concept de la police de proximité.

Serenti News

A travers un communiqué, le Comité des élèves et étudiants de Côte d'ivoire (CEECI) a exprimé son adhésion totale au concept de la police de proximité, après la formation des étudiants reçue durant deux jours. 

La restitution de cette formation a eu lieu à l'amphithéâtre B du campus I de Bouaké. A l’issue de la séance, le porte-parole de ces étudiants a lu une déclaration:

«Cette formation nous a permis de comprendre que la sécurité est une affaire de tout le monde. En tant qu'étudiants, vivant à Bouaké, nous adhérons totalement au concept de la police de proximité. Pour ce faire nous nous engageons à, vis-à-vis:

Des services de sécurité: la co-production de la sécurité, à travers les formations, la mobilisation sociale, pour une meilleure appropriation de l'outil de la police de proximité; la production des recherches et études universitaires sur l'impact de la police de proximité sur la qualité de vie des populations. 

Des populations de Bouaké: à mettre les intelligences et le savoir à leur disposition; à soutenir la population dans l'identification des besoins sécuritaires (contrat de sécurité), mise en œuvre de la production de la sécurité et dans les évaluations subséquentes. 

Des Étudiants et Élèves de Bouaké: à informer, sensibiliser et former le milieu universitaire et scolaire à la doctrine de la police de proximité. 

De tous les partenaires engagés dans la mise en œuvre de la police de proximité: à contribuer à la mise en place de la plate-forme régionale en matière de mise en œuvre de la police de proximité; à développer le leadership sécuritaire».

Dao Yaya a poursuivi en soulignant: «Enfin, nous remercions le gouvernement américain, à travers l'ambassade des États-Unis à Abidjan, et le gouvernement de la République de Côte Ivoire pour cette initiative pour la sécurité et la paix durable dans les régions du Gbêké, du Hambol et du Iffou, à travers la mise en œuvre de la doctrine de la police de proximité».

Le porte-parole du Ceeci a achevé son propos en affirmant: «Nous soutenons la paix sociale et la protection des populations vulnérables. Nous nous engageons à travailler en harmonie avec les forces de sécurité pour la co-production de la sécurité pour le retour des investissements et le développement durable dans la région du Gbêké». 

Maurice Kouassi