Cameroun : l'opposant Maurice Kamto libéré


  • samedi 05 octobre 2019
L'opposant camerounais était en prison depuis janvier dernier (Photo: DR).

Par BBC

L'opposant camerounais était en prison depuis janvier dernier.

Il était poursuivi pour "insurrection, hostilité à la patrie, incitation à la révolte", entre autres charges, pour avoir appelé à des manifestations contre la réélection de Paul Biya à l'élection présidentielle de 2018.

Ce samedi, le tribunal militaire de Yaoundé doit statuer sur l'arrêt des poursuites judiciaires contre certains responbles de l'opposition.

Lors du dialogue national, qui s'est déroulé cette semaine au Cameroun, Paul Biya a ordonné la libération de plus de 300 détenus.

M. Kamto, arrivé deuxième à la présidentielle d'octobre 2018, conteste la réélection de M. Biya. Il avait été arrêté et emprisonné en même temps que plusieurs de ses partisans.

Lui et plus de 90 militants de son parti étaient poursuivis par la justice militaire, notamment pour "insurrection".

Leur procès s'était ouvert le 6 septembre et devait reprendre mardi prochain.