Jifa Dakar 2019: pari réussi!


  • jeudi 08 août 2019
La Plateforme mondiale des femmes entreprenantes (Plamfe ) a organisée à Dakar (Sénégal) l'édition 2019 de la Journée internationale de la femme africaine (Jifa).

Serenti News

La Journée internationale de la femme africaine (Jifa), organisée par la Plateforme mondiale des femmes entreprenantes (Plamfe), du 29 juillet au 1er août 2019 à Dakar (Sénégal), autour du thème: "Leadership et entrepreneuriat féminin: opportunités des TIC dans l'autonomisation des femmes et des filles" aura tenu toutes ses promesses.

Pari réussi pour Madeleine Songo, présidente Plamfe Dakar, et son équipe, avec l'appui des autorités locales. Célébration officielle de la journée au grand théâtre national, visite de l'île Gorée, ateliers, expositions.

Plusieurs sous-thèmes ont été abordées au cours de ce rendez-vous: "femmes et sciences/start up digitale, le clic féminin", "lutte contre la déscolarisation des filles, autonomisation économique des femmes, accès au foncier et accès au système bancaire", "femme, enfants, famille, légalisation et santé, focus sur les questions de droit des femmes", "endométrioses, menstrues, conditions hygiéniques et sanitaires à l'escale, gestion de stress, nutrition et bien être".

Rappelons que cet événement était placé sous le haut patronage du Président de la République du Sénégal, Macky Sall, et sous la présidence de l'ex-ministre Sénégalais,  Aminata Touré, présidente du Conseil économique, Social et Environnemental du Sénégal et marraine de la cérémonie, et Bocar Sy, directeur général de la Banque d'habitat du Sénégal.

"Décrétée en 1962 par l'ONU, la Jifa est restée pendant longtemps dans l'ombre de la Journée internationale de la femme (Jif), célébrée le 8 mars. En la remettant au goût du jour, il s'agit de redynamiser cette journée afin de permettre aux femmes africaines de se retrouver et valoriser leur potentiel", a indiqué Désirée Djomand, présidente mondiale de la Plamfe.

A en croire Mme Djomand, la Plamfe a pour ambition de vulgariser la célébration de cette journée en Afrique à travers ses représentations pays.

"Nous voulons hisser la Jifa au même niveau que la journée du 8 mars célébrée aujourd'hui dans le monde entier. C'est pourquoi la Plamfe voudrait inviter l'Union Africaine (Ua) à l'organisation d'une rencontre africaine à l'image de la Commission de la condition de la femme des Nations unies (CSW), organe intergouvernemental dédié exclusivement à la promotion de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. Aussi, la Plamfe aspire à une Union africaine des femmes avec le soutien des plus hautes instances des pays et des femmes leaders", a-t-elle plaidé.

La Jifa 2020 aura lieu à Ouagadougou (Burkina Faso).

Eugène YAO

eugene.yao@serentinews.com