Leadership féminin: la Plamfe déroule son plan d’action 2019-2020


  • samedi 05 octobre 2019
la Plateforme mondiale des femmes entreprenantes a annoncé son plan d’actions 2019-2020.

Serenti News

A l’avant-garde de la bataille pour le développement des femmes, la Plateforme mondiale des femmes entreprenantes (Plamfe) a annoncé son plan d’actions 2019-2020.

On note la tenue de la Journée internationale de la femme rurale (Jifr 2019) à Yassap A’, les 25 et 26 octobre 2019, dans la région des Grands Ponts, département de Dabou. Cette journée est couplée à la célébration de l’octobre Rose qui sera marquée, cette année, par une journée de sensibilisation et de prévention contre le cancer en milieu rural. 

 Un mois après, soit dans le mois de novembre, précisément les 15 et 16, se tiendra, à Abidjan, l’université d’appropriation des textes des instruments. C’est une rencontre dédiée à la définition des missions, à l’élaboration du plan stratégique et du mécanisme de fonctionnement des instruments opérationnels du réseau.

En mars 2020, la Journée internationale de la femme (Jif) sera célébrée à Kigali (Rwanda). Un forum des femmes leaders est prévu au cours du mois de mai 2020 à Bordeaux (France), avec une conférence en marge du sommet mondial des Chefs d’Etat.

Après le Sénégal en 2019, la Journée internationale de la femme africaine (Jifa 2020) aura lieu à Ouagadougou (Burkina Faso). Pour boucler l’année 2020, on aura la Journée internationale de la femme rurale (JIFR 2020) à Kati (Mali). Les inscriptions à ces différents rendez-vous ont déjà débuté et se poursuivent auprès de la permanence du réseau.

« Celui qui a l’information détient le pouvoir. C’est pourquoi les femmes doivent se lever pour prendre leur destin en main, parce que personne ne viendra faire leur combat à leur place », explique Désirée Djomand, présidente mondiale du réseau.

Créée en 2018, la Plamfe et ses organisations sous tutelle sont des instruments opérationnels de rassemblent des femmes du secteur privé, de l'administration et des femmes venant du milieu rural ainsi que des organisations féminines

Eugène YAO

eugene.yao@serentinews.com