Recherches scientifiques: de jeunes chercheurs formés sur les fondements théoriques


  • mercredi 04 septembre 2019
L’Association ivoirienne de la recherche en éducation (AIRE) a organisé récemment son deuxième module de formation sur les fondements théoriques d’une recherche scientifique (Photo: EY/Serenti News).

Serenti News

Dans le cadre de ses activités, l’Association ivoirienne de la recherche en éducation (AIRE) a organisé récemment son deuxième module de formation sur les fondements théoriques d’une recherche scientifique, à l’intention des chercheurs Juniors.

Cette formation intervient après celle sur les éléments caractéristiques de la science en tant que forme de recherche et de connaissances humaines.  

Occasion pour le formateur, Dr Dagrou Denis, Maître de conférences en psychologie, enseignant-chercheur à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody, d’outiller  les participants à cette session sur le choix d’un thème de recherche, la formulation d’une question générale de recherche ou question de départ, la collecte, la structuration, l’analyse critique des informations pertinentes, la délimitation d’un problème de recherche et la formulation d’une question de recherche, justification de la pertinence de la recherche ainsi que le cadre d’analyse le modèle d’analyse et l’hypothèse dans la recherche déductive ou la recherche empirique quantitative. Une formation ponctuée par des travaux en ateliers et des exercices pratiques.

«Ce qui fait la différence dans la communication scientifique, c’est la méthode», explique-t-il. Avant d’ajouter que «la recherche scientifique est un processus dont les parties sont interdépendants et dont le résultat n’est que le résultat d’une méthodologie, qui lui-même est le résultat d’un fondement théorique».  

A en croire Dr Dagrou, il faut avoir une vue unifiée des différentes étapes de la recherche.  «On ne lit pas un questionnaire de recherche ou une conclusion sans avoir lu les autres parties du travail», a-t-il ironisé.

«L’objectif de ce séminaire est d’aider les jeunes chercheurs à connaître les différents mécanismes de la recherche scientifique. Le choix lié à la perspective de recherche, les choix liés à la méthode», confie pour sa part Dr N’guessan Daniel, attaché de recherche au Centre d’entomologie médicale et vétérinaire (Cmv), rattaché à l’université Alassane Ouattara de Bouaké, secrétaire général de AIRE.

Crée en 2018, AIRE a pour ambition de contribuer à la promotion de la recherche scientifique, mais surtout pallier à l’absence de véritables structures de recherche en sciences de l’éducation et des sciences sociales. Le cycle de formation de AIRE se poursuit.

Eugène YAO

eugene.yao@serentinews.com