Sécurité communautaire: des membres du Rasalao-Ci ont bénéficié d’un renforcement de capacités en techniques d’animation de focus groups et d’entretiens


  • mercredi 15 mai 2019
des membres du Rasalao-Ci ont reçu une formation en techniques d’animation de focus groups et entretien (Photo: Rasalao-Ci).

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Appui au renforcement de la confiance entre les forces de défense et de sécurité et la population», des membres du Rasalao-Ci ont reçu une formation en techniques d’animation de focus groups et entretien.

Cette formation a été dispensée par les experts de CARE International, les 10 et 11 mai 2019, au siège du Rasalao-Ci

Ce projet s’inscrit dans le programme de transition et d’inclusion politiques (PTI), financé par l’Usaid  à travers le Ndi, et va se dérouler dans les localités de Man, Bouaké, M’Bengué, Ouangolodougou et Tengréla, sur une période de dix mois.

Le début de la formation a été sanctionné par trois allocutions dont celles du Président du Rasalao-Ci, Monsieur Koffi Sylvère,  du Représentant de Care International, Monsieur Essan Paul, Superviseur de projet PTI, et de Madame Krista Delagrande, Chef Unité Gouvernance de l’USAID.

Le Président du RASALAO-CI, Monsieur KOFFI Sylvère, a remercié l’USAID et le NDI pour la confiance placée en son organisation pour la mise en œuvre du volet sécuritaire du programme PTI. Il a indiqué que ce volet revêt un caractère très important en raison de la récurrence des menaces terroristes et des besoins de sécurité communautaire qui exigent une étroite collaboration des forces de défense et de sécurité avec les communautés.

Il s’est aussi félicité de la synergie d’action entre les ONG membres du consortium, notamment Care international, pour avoir accepté de dispenser la formation aux membres de l’équipe projet du Rasalao-Ci.

Enfin, Monsieur Koffi Sylvère a invité les participants à s’inscrire dans le partage d’expérience durant la formation et à l’assiduité en vue du renforcement de leurs capacités.

Monsieur Paul Essan, au nom de Care International, a dit que sa structure adhère pleinement au cadre d’échanges et de partages d’expériences et d’expertises créé par les membres du consortium. C’est pourquoi sa structure n’a ménagé aucun effort lorsqu’elle a été sollicitée pour l’animation de cette formation.

«Notre structure a l’expertise en la matière pour cette activité mais nous avons besoin de vos contributions et vos expériences pour parfaire la formation», a-t-il indiqué.

Terminant son propos,  Monsieur Essan Paul a insisté sur la participation des uns et des autres à l’animation des modules.

Madame Krista Delagrande, Chef de l’Unité Gouvernance de l’USAID, a félicité et encouragé le Rasalao-Ci pour la tenue de sa première activité dont les résultats sont très importants pour la suite des activités de diagnostic socio-sécuritaires de terrain. Elle a aussi recommandé au Rasalao-Ci de mettre un accent particulier sur la participation des femmes et des jeunes lors de la réalisation des focus groups mais et surtout de rechercher les facteurs en lien avec l’extrémisme violent dans les localités cibles si possible. Car selon elle, les pays frontaliers au Nord de la Côte d’Ivoire sont engagés dans une lutte farouche contre les pires formes d’extrémisme. C’est pourquoi, Madame Krista Delagrande demande que des solutions soient trouvées pour permettre à la Côte d’Ivoire de s’inscrire dans la prévention avec l’implication de la population aux côtés de ses forces de défense et de sécurité.

Elle a terminé son allocution sur ces notes : « Je suis ravie que la formation des formateurs des animateurs de focus groups et d’entretiens puisse profiter au personnel du Rasalao-Ci en plus de son équipe dédié à ce projet».

Au cours de la formation, les experts de Care International que sont Madame Abdoul Fati Karine, Chef de Projet et deux de ses Superviseurs du projet PTI, Monsieur Paul Essan et Madame Koffi Claudine, ont animé ensemble des modules liés aux techniques d’animation de focus groups et d’entretiens, à la méthodologie d’animation de focus groups et d’entretiens suivis des cas pratiques. Les participants au nombre de 10 personnes ont aussi aidé à l’animation de cette formation à travers des échanges fructueux et constructifs ainsi que des partages d’expérience.

A la suite de cette formation, les formateurs des animateurs de focus groups et d’entretiens iront dans les localités cibles du projet que sont Man, Bouaké, M’Bengué, Ouangolodougou et Tengréla afin de former par localité deux animateurs de focus groups et d’entretiens suivis de la réalisation d’un diagnostic socio-sécuritaire.

Service Communication du Rasalao-Ci